Construction Artisanale de Provence

Constructions – Rénovations – Piscines

First Christian Church

Mise en oeuvre d’une villa

Exemple d’une réalisation à Valbonne (06).     

Une fois le terrain débroussaillé, il est pret pour la suite des opérations.
Le terrain

                                         

     

     

         Les engins de chantiers commencent le terrassement et s’adaptent à la nature du terrain. Dans notre cas le terrain est argileux mais avec de trés gros rochers. Il faut faire appel à l’utilisation du brise roche pour venir à bout de ces énormes blocs de pierres.               

  

Le terrassement au brise roche (BRH)

     

 Des fouilles sont creusées pour la création de semelles ferraillées en béton. Elles serviront de support aux murs du vide sanitaire.    

Les fondations

     

La partie enterrée de la villa reposera sur un radier. Afin de drainer l’eau qui pourrait s’infiltrer sous la maison, nous confectionnons un lit de gravier 20/40 enveloppé dans du Bidim afin que les racines ne puisses pas se dévellopper dans ce milieu humide et déteriorer le futur ouvrage.    

Création d'une chaussette géotextile sous radier composée de 20/40 et de Bidim

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous ferraillons le radier avec une double nappe de treillis soudés et nous préparons le départ des murs périphériques ainsi que les départs des poteaux. Nous faisons passer les tuyaux dont nous avons besoins entre les 2 nappes de treillis soudés.  

Ferraillage du radier supportant les murs du sous sol et du vide sanitaire

     

Une fois que nous avons coffré le pourtour du radier, nous mettons en place le béton afin de recouvrir le ferraillage.    

Mise en place du béton pour la constitution du radier

Pour augmenter la résistance du béton, nous le vibrons à l’aide d’un vibreur. Ceci fait ressortir les bulles d’air contenu par le béton lui facilitant l’enrobage des aciers.    

Le béton est vibré pour une plus grosse resistance

     

Les murs du sous sol sont en béton banché

Les murs périphériques sont confectionnés en béton armé de nappes de treillis soudés. Dans les angles un ferraillage spécifique est mis en place àfin de répondre aux normes parasismiques.    

L’ensemble du ferraillage est dicté par un plan fournis par un ingenieur en béton armé.    

Une fois les murs terminés, nous posons le plancher sur une arase de niveau. Le plancher en question est constitué de poutrelles et d’hourdis de16 cm. L’ensemble est ferraillé en respectant scupuleusement les plans de pose fournis pas le fabriquant du plancher.    

Plancher préfabriqué en poutrelles et hourdis.

 Une fois le plancher ferraillé, nous le recouvrons de 5 cm de béton. Il sera également vibré afin d’augmenter sa rigidité. A noter que l’ensemble de la dalle ainsi constituée doit être impérativement coullée dans la même journée. Etant donné la surface importante de notre plancher nous avons fait appel à du béton chantier « fabriqué en usine » acheminé par camion toupie et déposé sur la dalle grace à un camion pompe.    

Mise en place du béton constituant la dalle du rez de chaussée

Notre dalle mettra 24 heures pour secher en surface mais 21 jours pour atteindre sa résistance optimale. Elle est fin prête à recevoir le reste de la structure…   

Après avoir mis le pourtour de la dalle à niveau par une arase, nous avons posé et collé avec une colle spéciale, des briques Monomur de 30 cm d’épaisseur. Les angles hébergent des poteaux en béton ferraillé. Chaque ouverture dispose de raidisseurs également en béton armé (ferraillé).

Au sommet des murs créés et sur le pourtour de la maison, nous avons réalisés un chaînage en béton afin de rigidifier l’ensemble de la structure et passer ainsi les normes sismiques. Dans le même esprit de passage des normes sismiques, les briques ont été encollées sur le dessus et sur les cotés.  

Une fois l’ensemble de la carcasse de la maison montée, nous posons la toiture composée de fermettes qui seront recouvertes ici, d’un pare vapeur et de tuiles romane.  

Par la suite, un enduit spécifique sera apposé sur les briques à l’extérieur tandis qu’à l’intérieur les murs seront plâtrés.  

Une fois le chantier débarrassé et les murs de clôture réalisés voici le résultat.  

  

Réalisation 2010